FLOWER – Retrospective 2020-2021

FLOWER – Retrospective 2020-2021

Plus de deux ans après le lancement officiel du projet FLOWER, celui-ci est à plus de la moitié de son avancement, la fin étant prévue pour septembre 2022. Vous allez découvrir ci-dessous un bilan des derniers travaux réalisés au cours de ces derniers mois par les 8 partenaires Université de Bretagne Sud, INRAe Nantes, Université de Portsmouth et Cambridge, Kairos, EcoTechnilin, Teillage Vandecandelère et Howa-Tramico. Les résultats obtenus dans toutes les activités déployées sont très encourageants et rapprochent les partenaires des développements visés que sont les nouvelles préformes en lin et leur intégration dans les démonstrateurs industriels. Ainsi, des avancées significatives ont pu être réalisées aussi bien sur le plan technique que dans la gestion et la communication du projet.

ACTIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES

Malgré un léger retard pris cause de la crise sanitaire actuelle, plusieurs avancées significatives sont à noter depuis le lancement du projet. Les activités scientifiques techniques ont pu s’intensifier grâce au recrutement de personnel supplémentaire. L’équipe FLOWER compte désormais près de 30 personnes réparties chez les différents partenaires. Ensemble, ils sont parvenus à atteindre les réalisations suivantes :

  • L’installation des lignes industrielles a été complétée par les partenaires EcoTechnilin et Teillage Vandecandelaère pour la production des nouvelles préformes respectivement non-tissées et biaxiales.
  • Les partenaires industriels et académiques ont tous collaboré afin d’optimiser les nouvelles préformes et ont obtenus des résultats satisfaisants qui ont abouti à la validation des préformes en début d’année 2021
  • En parallèle, des avancées significatives sont à noter pour le développement des démonstrateurs industriels et de leur cahier des charges avec les industriels concernés : Kaïros pour le support PLV (non-tissé PLA-lin) et le bateau à foil (biaxial) et Howa-Tramico pour le pavillon automobile (non-tissé 100% lin)
  • Les partenaires académiques ont continué leurs travaux entamés dès le début du projet sur des caractérisations biochimiques, morphologiques et mécaniques des fibres de lin utilisées dans le cadre de FLOWER. Des activités de recherche collaboratives ont été poursuivies entre les différents partenaires académiques afin de bénéficier des complémentarités fortes existantes entre les 4 structures.
  • De plus, des collaborations scientifiques ont été conduites avec des partenaires hors projet afin de bénéficier de leurs compétences ; c’est le cas en particulier avec le laboratoire FEMTO (Besançon, France), l’ENI de Tarbes (France), L’Université de Camerino (Italie), l’Ecole des Mines d’Alès (France), l’Université du Littoral (Dunkerque, France), l’Université de Bremen (Allemagne), L’Académie des Sciences de Kazan (Russie) ou encore l’Université de Montpellier (France).
  • Ce travail a engendré une activité importante de publication des résultats scientifiques dans des journaux internationaux reconnus. Les publications déjà en ligne sont à retrouver sur la page « Publications » et de nombreux articles sont actuellement en cours de rédactions. Actuellement 11 publications ont déjà été acceptées en revues internationales depuis le début du projet.
  • Les 4 thèses débutées en fin d’année 2018 (2 à l’INRA et 2 à l’UBS) touchent à leur fin, les étudiants terminant actuellement leurs essais pour se consacrer à la rédaction de leur manuscrit. La soutenance de leurs travaux de thèses est attendue pour la fin de l’année 2021.

Communication et transfert des résultats du projet

Après la première édition organisée par le partenaire INRA en avril 2019, c’était au tour du partenaire Université de Portmsouth d’organiser la deuxième conférence FLOWER qui s’est déroulée le 17 septembre, en virtuel. Cet événement intitulé « Advanced Biobased Materials and Composites for Engineering Applications » a réuni environ 80 participants et fut l’occasion de réunion des acteurs académiques du secteur des biocomposites.

À son tour le partenaire Université de Bretagne Sud qui a organisé la 3e Conférence de ce projet, celle-ci a eu lieu les 22 et 23 avril 2021 en visioconférence également. Elle a réuni environ 140 inscrits, dont plus de 90 personnes en simultané. Le sujet principal de celle-ci étant « Biobased Composites in Marine Environment ». Un compte rendu détaillé de cet événement est à retrouver ici 

La quatrième et dernière conférence sera quant à elle organisée par le dernier partenaire académique, Université de Cambridge, et se déroulera en décembre 2021. Elle traitera notamment des biocomposites dans les secteurs des transports et du bâtiment. Plus d’informations seront communiquées prochainement, restez connectés !

Les partenaires FLOWER, ont également participé à de nombreux événements depuis le début du projet afin de promouvoir les résultats obtenus auprès des communautés scientifiques et industrielles, les derniers en date étant :

  • ICNF 2021 – 5th International Conference on Natural Fibres (17-19 mai 2021, en ligne) avec l’organisation d’une session dédiée au projet FLOWER de la conférence regroupant 6 présentations des partenaires, en plus de la participation dans d’autres sessions

ESBBC 6-8 juillet 2021 : FLOWER est associé à l’organisation conjointe avec 3 autres projets européens de la 1ère édition de la « European Summer School on Biobased Composites » qui aura lieu début juillet. Plusieurs partenaires sont impliqués dans les comités scientifiques et d’organisation de cet événement à destination des jeunes chercheurs du domaine des biocomposites. Plus d’informations à retrouver sur notre article et sur le site internet de l’événement.

  • Séminaire bilatéral avec le projet BIOCOMPAL : Les résultats du projet ont été partagés avec un autre projet Interreg France Wallonie Vlaanderen ; traitant des mêmes problématiques que celles de FOWER (matériaux à base de fibres naturelles pour l’industrie des composites) dans le cadre d’un séminaire d’échange organisé le 22/02/2021.

La communication des résultats et objectifs de FLOWER a aussi été réalisé dans des  articles scientifiques mais aussi dans les médias (Plaques PLV dans le journal breton Télégramme , interview d’Alain Bourmaud magazine The Good Goods ) ont été publiés ces derniers mois, ils sont à consulter dans la rubrique « Publications » du site internet.

Pour suivre toutes les actualités du projet, n’hésitez pas à suivre les comptes LinkedIN et Twitter du projet FLOWER où sont régulièrement postés les dernières nouvelles !

  

En vue de l’adoption la plus large possible des résultats qui seront obtenus à la fin du projet, une stratégie de transfert et de valorisation a mise en place notamment chez les partenaires industriels.
Concernant les nouvelles préformes innovantes produites par EcoTechnilin et Teillage Vandecandelère ainsi que pour le support PLV développé par Kairos, des études de marché ont été lancées afin d’évaluer et optimiser la diffusion de ces nouveaux produits.

Enfin, les pôles de compétivité et clusters associés au projet depuis le montage ont été sollicité dans l’organisation de la conférence d’avril 2021 et plusieurs actions collaboratives ont été mises en place et seront renforcées lors des prochains mois.

GESTION DU PROJET

En parallèle de l’avancement des activités techniques, le suivi et la gestion du projet ont été réalisés scrupuleusement par tous les partenaires, appuyé par le coordinateur UBS.

Du côté administratif et financier, les processus de remontées de dépenses sont toujours en place tous les 6 mois, ce qui permet aux partenaires de déclarer les dépenses encourues et recevoir le cofinancement FEDER par le programme Interreg France Manche Angleterre.

 Les comités de suivi de projet organisés tous les 6 mois ont dû se dérouler en distanciel depuis mi-2020 en raison de la crise épidémique, les partenaires n’ont pu se rendre comme cela été prévu chez les partenaires Université de Portsmouth, Howa-Tramico et Kairos. Le consortium espère pouvoir reprogrammer ces déplacements qui sont normalement l’occasion de visiter les locaux de chacun des partenaires, dès que cela sera possible à partir de la rentrée 2021

Pour combler au manque d’interactions et de réunions physiques de ces derniers mois, les partenaires se sont efforcés à maintenir le lien en organisant des réunions en visioconférence et par téléphone de manière plus régulière, par groupe de travail.

Toutes ces actions ont permis au projet de faire tout son possible pour respecter le planning prévisionnel. En gardant l’objectif de l’intégration des nouveaux semi-produits dans les pièces industrielles pour 2022 : support de publicité sur lieu de vente, bateau à foil et pièce de garniture automobile, les activités s’intensifient de plus en plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux